La construction des meubles

Mis à jour : mai 5

Ça y est ! On y est enfin ! L’étape que l’on attendait avec impatience. Celle qui te permet de te projeter dans ton nouveau chez toi et qui te fais prendre conscience que tout ce que tu as réalisé avant ça, ce n’était pas si difficile finalement … La construction des meubles !




Le budget

Voici le temps que nous a pris cette étape, son prix et les éléments utilisés.



Le choix


Ce qui était important pour nous, c’était de se construire une petite maison sur roues avec un coin cuisine, une salle de bain et un grand coin salon – Mais ça tu le sais déjà si tu as lu cet article.

Malgré les 7m², on ne voulait pas être à l’étroit et être obligés de ne pas bouger quand nous étions à l’intérieur. On souhaitait que Bobby soit le plus « spacieux » possible, aussi bien au quotidien que visuellement (c’est d’ailleurs pour cette raison qu’on a choisi des couleurs claires).


Après plusieurs jours de réflexions, on a préféré opter pour une banquette convertible en lit, avec une grande table, plutôt qu’un lit fixe, ce qui nous a permis de gagner de l’espace dans le reste du fourgon. L’autre point important, c’était les rangements ! Parce que oui, on a trié pendant des semaines entières nos affaires, on s’est débarrassé d’énormément de choses (et pourtant, on n’en avait pas tant que ça), mais on allait partir pour un an, donc devoir affronter 4 saisons. Idéalement, il nous fallait des rangements pour :

  • La vaisselle

  • La nourriture

  • Les vêtements de chacun pour 4 saisons

  • Trois paires de chaussures chacun

  • Eléments d’hygiène

  • Pharmacie

  • Matériel photo et vidéo

  • Matériel électronique

  • Jeux / loisirs (#onatropdepassion)

  • Autres petits accessoires qu’on ne sait jamais où ranger

  • Garage pour les outils et éléments d’extérieur


Ça fait un paquet de choses ! C’était notre défi : pouvoir caser tout ça et la victoire ultime était que tout soit bien rangé et ordonné à sa place. Et bien tu sais quoi ? On a réussi !

Quand on a fait les plans, on a essayé d’incorporer le plus de placards possibles. Pendant la construction, on a respecté ce plan, en changeant quelques proportions et en l’optimisant.



Les matériaux


Faire des plans, c’est cool. Arriver à respecter ces plans pendant l’aménagement, c’est génial. Mais construire ce que tu as prévu, avec des matériaux légers, c’est encore mieux ! La question qu’on s’est le plus posé tout au long de l’aménagement a été : « Comment fabriquer ça, sans que ça soit trop lourd ? »

La réponse pour les meubles a été : Faire des structures en bois (pas trop épais le bois ; on n’est pas entrain de construire un bateau non plus) puis plaquer ses structures avec du contreplaqué (là aussi, pas trop gros ; on fait des portes de placards, pas un établie).


Il faut savoir que si tu prévoies de construire tes meubles en bois, ça va forcément bouger à un moment. Même un plan de travail de 5cm en bois massif, ça va travailler. Alors, à moins que tu ne prévoies de stocker tes altères de 100 kg dans ton placard, rien ne sert d’alourdir ton camion avec des planches épaisses.


Donc pour faire nos meubles, on a utilisé des liteaux (entre 2,5cm et 4cm), du contreplaqué (entre 9cm et 12cm) et de la peintures glycéro.



La construction


Comme d’habitude, on t’explique tout en vidéo.




Les finitions


Ah, notre moment préféré ! Poser les baguettes, faire les joints, cacher les défauts, poncer, faire les retouches peintures…

Pour dire la vérité, c’était tellement prise de tête qu’on a eu l’impression de passer plus de temps à faire les finitions qu’à démonter puis reconstruire l’intérieur de Bobby. C’est l’étape la plus barbante, mais selon nous, la plus importante. Il est dommage de faire une jolie photo et de ne pas l’encadrer, non ? Bah là, c’est pareil.

Tous les coins et recoins ont été comblé à la pâte à bois, on a posé des baguettes pour cacher les quelques clous apparents, et on a tout jointé pour donner un aspect fini au fourgon – C’est pour ça que ça s’appelle « les finitions » en fait.



La décoration


On est ensuite passé à la déco, et ça, pour le coup, c’était réellement l’étape dont on rêvait depuis le début.

On a posé des faux carreaux autocollants comme crédence pour protéger le lambris des projections d’eau. On a fixé ensuite quelques petites étagères par-ci par-là pour plus de praticité. Puis, pour pouvoir noter notre itinéraire en temps réel, on a fabriqué une carte d’Europe en liège et des petites guirlandes.



Et voilà, après ça, l’aménagement de Bobby a été terminé pour de bon !

Mais vint ensuite l’homologation…

18 vues0 commentaire