Le camping-car

Dernière mise à jour : juin 10


Les fourgons aménagés deviennent de plus en plus célèbres et commencent à piquer la vedette à leurs prédécesseurs. Mais soyons honnêtes, rien ne vaudra jamais le confort et l'espace que l'on retrouve dans un bon vieux camping-car. Dans cet article, ce sont Théo et Marie, ainsi que Justine et Gautier qui nous racontent leur histoire.




Témoignage de - Marie et Théo -


Nous c’est Théo et Marie. On a 28 et 25 ans. On a changé de vie en juin 2019. On a tout quitté : notre vie parisienne, un CDI, un appartement. On devait simplement partir en voyage pour 1 an, puis on est finalement devenu nomade à 100%. Nous sommes passionnés par les sports de glisse (surf, skate, ski…) et par la photo/vidéo, et le voyage (évidemment). Nous nous sommes lancés dans l’aventure des réseaux sociaux : Instagram et Youtube pour partager à nos familles nos aventures sur les routes et en garder des souvenirs. Ces réseaux nous ont permis de faire de nombreuses rencontres humaines qui resteront gravées à vie.



Lorsque nous sommes partis en juin 2019, c’était avec un camping car capucine Adriatik CORAL 660 SP Adria de 2005 sous Fiat ducato 2,8L JTD Il avait 88 000km . Il était récent, prêt à partir !

Nous voulions poser touuuutes nos affaires : donc beaucoup de rangement. On voulait aussi un lit fixe et une “vraie” salle de bain (douche et WC). Nous ne voulions pas faire et défaire notre lit constamment. Pour la salle de bain, nous n’y connaissions rien et nous voulions un certain confort. Il avait 6 places carte grise et 6 couchages (oui, oui pourtant nous n’étions que 2). Il nous a amené faire un tour d’Espagne, de Corse et d’Italie. Nous avons voyagé durant 1 an avant de changer complètement de modèle. Ce camping car avait l’avantage d’être grand (7m10) mais avec peu d’espace au sol finalement. Sa grandeur faisait aussi son désavantage lorsque nous devions nous garer en ville ou sur des petits parkings.

Sa hauteur était aussi un avantage comme un inconvénient. En effet, les 3m10 de la capucine nous faisait payer plus cher les péages, mais nous avions un espace de vie très confortable une fois à l’intérieur. Il était très énergivore en gaz puisque tous les équipements étaient au gaz (chauffage, plaque, frigo). Le lit fixe était parfait. Nous avions une grande soute dessous.





Cependant : plus on a de place, plus on emmène de chose, donc plus on est lourds. Nous dépassions largement les 3,5T.

Au bout d’un an de vie à l’année, nous voulions changer de camping-car. Nous le voulions :

- plus chaleureux,

- moins long pour se garer plus facilement,

- avec une charge utile plus importante.


Nous avons donc choisi de prendre un camping car Hymer S555 de 1992 avec 160 000km. Sa disposition intérieure est idéale :

- une cuisine petite mais efficace,

- une salle de bain moins grande mais efficace,

- une salon chaleureux,

- un lit qui se descend au-dessus du poste de conduite.

Nous avons les mêmes qualités que sur l’Adria mais exploitées différemment. Notre chauffage est un chauffage au gasoil donc l’hiver plus de problème de bouteille de gaz. Nous avons gardé notre lit “fixe” : nous n’avons qu’à le descendre pour dormir. Nous avons gagné en espace au sol (point important pour notre chien). Finalement, le fait d’avoir un modèle intégral nous fait repasser à une catégorie de péage (catégorie 2 au lieu de 3).





Témoignage - Justine et Gautier -


Pouvez-vous nous en dire plus sur vous ? (Prénom, âge, ce qui vous passionne dans la vie, …)

Justine et Gautier, 27 et 23 ans, originaire du Jura. Amoureux des grands espaces et de voyages accompagnés de notre chien et nos deux chats 😊





Pourquoi avez-vous décidé d’acheter un véhicule aménagé (ou à aménager)

Pouvoir se sentir chez soi partout, être au plus proche de la nature et surtout voyager avec nos animaux sans avoir la contrainte de rechercher des hôtels qui acceptent les chiens (et les chats :p)


Quels étaient vos critères ? Et pourquoi ? (Négociables et non négociables)

L’idée d’aménager notre propre fourgon ne nous a jamais quitté mais à l’époque (en 2019) nous n’avions ni les connaissances, ni le budget pour réaliser ce projet. On a donc fait avec les moyens du bord en recherchant tout d’abord un camping-car.

Les critères non négociables :

- De la place pour voyager avec un Bouvier Bernois sans se marcher dessus

- Un camping-car intégral (sans capucine)

- Un prix raisonnable

Les critères négociables :

- A peu près tout ^^ Etant complétement novice à l’époque nous voulions juste pouvoir voyager sans faire trop de frais et surtout voir si ce mode voyage nous plaisait 😊





Quel véhicule avez-vous choisi finalement ? (Année, moteur, modèle etc.) Pourquoi ?

Nous avons choisi un HYMER intégral C25 de 1989. La cellule correspondait exactement à nos besoin. La cuisine au fond de la cellule qui laisse beaucoup de place pour se déplacer même avec un bouvier bernois. Le lit en « mezzanine » qui apporte également un gros gain de place et un espace « à vivre » et un espace « couchage » était idéal pour nous.





Qu’est-ce qui vous plaît dans ce véhicule ? Qu’est-ce que vous changeriez ?

La disposition des éléments dans la cellule nous plait à 100%.

Qu’est-ce qu’on changerait ? Tout le reste ^^ Le moteur n’est pas assez puissant pour nos activités (on voyage beaucoup en montagne), pas d’aide à la conduite ni de climatisation.. Ca reste un vieux coucou, qu’on aime certes, mais un vieux coucou quand même ^^.


Quel équipement avez-vous dans ce véhicule ? (chauffage, douche, toilettes etc.)

Tout ! Douche, toilettes chimique, chauffage GAZ, cuisine avec 2 plaques au gaz, 3 banquettes, 1 lit 2 places, 2 sièges rotatifs. Une autonomie de deux jours en électricité et une cuve d’eau nous permettant de tenir une bonne semaine.





Dans quelles aventures vous a-t-il emmené ?

Il nous a permis de découvrir à moindre frais ce mode de voyage. Ces deux dernières années ont été rempli de belles aventures avec notre famille, riches en paysages et… en galères ! ^^ ( Galères qui ont été finalement très formatrice pour la suite de nos projets) Grâce à notre Hymer nous savons ce que nous voulons et surtout ce que nous voulons plus 😊


Avez-vous eu des problèmes pour le stationnement ? Ou pour accéder à certains lieux ?

Olala… que oui ! ^^ C’est qu’il est exigeant le papi ! On stationne uniquement en sauvage (dans le respect de la nature, en général on ne reste jamais plus de deux jours au même endroit) ! Pas de terrain boueux, uniquement terrain plat et facile d’accès avec de la place pour pouvoir se retourner 😊





Alors, convaincus par l'achat d'un camping-car ?

14 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Le 4x4