Les préparatifs avant le grand départ

On a passé beaucoup de temps à préparer notre tour d’Europe. Nous avons profité du temps à attendre l’homologation VASP de notre fourgon fraîchement aménagé pour étudier le parcours, trouver les endroits incontournables et peaufiner les détails de notre voyage.

C’est une étape très importante car il faut penser à tout et ne rien oublier avant le grand départ. Surtout quand on part pour un voyage de 1 an et que l’on va traverser toutes les saisons et des environnements différents. Il ne sera plus possible de faire demi-tour si on oublie quelque chose…


Nos affaires

Nous avons commencé par faire un gros tri de nos vêtements pour ne garder que l’essentiel, tout en conservant suffisamment d’affaires pour résister aux 4 saisons et pallier toutes les circonstances.

  • Pulls, grosse veste, gants, écharpe, bonnets et grosses paires de chaussettes pour l’hiver.

  • T-shirts, débardeurs, shorts, tongs et autres pour l’été.

  • Une tenue de pluie pour affronter les pays plus pluvieux.

  • Des tenues de sport pour pouvoir se dépenser de temps en temps.

  • Des tenues un peu plus confort (joggings, leggings…) pour le temps passé dans le fourgon.

  • Et surtout, une bonne 20aine de sous-vêtement chacun pour pouvoir se changer tous les jours sans pour autant devoir passer par la case lavage tous les 3 jours.


Et il faut que tout ça rentre dans un placard de seulement 0,5m3, pour 2 personnes ! Oui c’est possible ! Voilà le résultat !





Ensuite, il a fallu penser à tous les indispensables de voyage pour cuisiner, manger, se laver, se soigner… Là aussi, on a optimisé le rangement pour que tout soit bien à sa place et que ce soit facilement accessible. Il ne fallait pas que les placards soient plein à craquer et risquer de se prendre tout sur la tête quand on les ouvre, ni devoir tout sortir pour attraper un truc au fond alors qu’on s’en sert tous les jours. Bref, tout ça devait être pensé au mieux et optimisé dans le but d’avoir tout ce qu’il nous faut tout en gardant le coté fonctionnel et pratique.




Un fois tous ces éléments essentiels en place, il ne restait plus qu’à évaluer la place restante pour amener nos objets de loisirs (et ça a été dur de choisir). On a pris des cannes à pêche, des pelotes de laines pour faire du crochet, des jeux de société et une guitare pour animer nos potentielles soirées feux de camps (parce que le piano était trop gros).

Nous avons aussi eu la place d’embarquer avec nous des accessoires de camping extérieurs comme des chaises, un hamac, réchaud à gaz et boules de pétanque (on ne sait jamais si on rencontre des marseillais sur la route ! ^^).


Pour finir, nous avons conservé une place pour ranger tout notre matériel électronique comme nos ordinateurs, caméras, drone… qui nous permet de partager toute cette grande aventure avec vous.



Le fourgon


Il a fallu également penser à ce que Bobby soit en pleine forme et qu’il soit bien équipé pour traverser tous ces pays et avaler tous ces kilomètres !

Nous avons donc rassemblé tous les équipements à avoir pour rouler en toute sécurité. Nous avons :

  • Equipé Bobby de bons pneus 4 saisons tout neufs pour qu’il puisse rouler en toute conditions. Nous nous sommes assurés que les pneus soient surtout bien adaptés à la neige avec la mention m+s et qu’ils aient également le logo 3PMSF (qui est un sigle mis en place par les fabricants de pneus pour souligner la qualité d’un pneu d’hiver)

  • Un jeu de chaînes à neige au cas où les pneus 4 saisons ne suffirait pas

  • Une pelle à neige (équipement obligatoire dans certains pays européens en hiver)

  • 2 triangles de signalisation (car certain pays en demande 2)

  • 2 gilets réfléchissants de sécurité

  • 2 cale-roue de camping-car au cas où le terrain du spot dodo soit trop en pente

  • Un vérin pneumatique spécial camping-car pour relever le châssis du fourgon sans effort en cas de crevaison.

  • Un nécessaire d’outils indispensables comme des clés plates, clés à cliquer avec douille, tournevis et autre pour pallier tous problèmes mécaniques ou dans l’aménagement.


Et pour finir, nous avons fait faire une révision complète chez un garagiste de confiance qui l’a littéralement ausculté pour veiller à ce que le fourgon soit en bon état mécanique pour le voyage. Il nous a notamment fait changer toutes les courroies accessoires, changé le silentbloc moteur, mis de l’huile moteur de qualité et changé tous les filtres.


Les assurances

Trouver les bons contrats d’assurances pour nous couvrir en toutes circonstances lors de notre voyage était un vrai casse-tête. On a passé de longs moments à fouiller toutes les documentations de chaque assurance, d’éplucher tous les termes de contrat et faire des comparaisons de prix.


Il faut penser à tout ! Une assurance pour couvrir :

  • Bobby, notre merveilleux fourgon fraîchement aménagé, en tout risque pour être sûr que notre « maison » soit bien assurée, en toutes les circonstances. En plus, comme il est VASP, l’assurance coûte moins cher et notre aménagement et nos biens à l’intérieur sont assurés.

  • Nos personnes : Avoir une assurance individuelle et une responsabilité civile est important. En effet, avec notre assurance automobile, on était couvert pour tous dommages lorsque l’on était dans notre véhicule mais, il fallait aussi nous couvrir en cas de problème en dehors du véhicule. Et avoir une assurance responsabilité civile quand on a plus de domicile fixe n’est pas possible. On a dû passer par une attestation d’hébergement à titre gratuit chez un de nos parents pour pouvoir contracter une assurance spéciale « hébergement à titre gratuit » qui nous a permis d’être couverts dans le domicile des parents et à l’extérieur, comme par exemple, en voyage.

  • Médicalement : Il est super important de demander la carte européenne d’assurance maladie avant de partir en voyage. Elle est totalement gratuite et est valable 2 ans. Il suffit simplement d’en faire la demande sur son espace client en ligne pour la recevoir sous 2 semaines.


Choix de l'itinéraire

Nous avons la chance d’avoir 12 mois devant nous pour voyager et réaliser notre tour d’Europe. Les pays qui nous tenaient le plus à cœur de visiter étaient la Slovénie, la Croatie, la Grèce et les 3 pays nordiques (Finlande, Norvège, Suède). Il était pour nous impensable de ne pas visiter ces pays pendant notre tour d’Europe. Nous avons ensuite réfléchi à l’ordre des pays à visiter, et surtout à quelle saison nous irions les visiter.


Pour nous, le trajet idéal impliquerait de visiter les pays les plus au sud en hiver et les pays nordiques en été afin d’avoir les conditions optimales pour notre tour d’Europe. Il est toujours plus agréable de passer l’hiver en Grèce avec le soleil et aucune température négative que de le passer sous la neige, à -20°C, de nuit, le camion bloqué par les intempéries. Et c’est le contraire pour l’été où, en Grèce, il peut faire une température intenable te poussant à rester à l’ombre ou caché dans ton fourgon alors que tu peux te balader tranquillement toute la journée avec des température avoisinant les 20°C dans les pays nordiques.


Même si, il faut l’avouer, ça nous tenterait beaucoup de pouvoir visiter le village du père Noel en Laponie finlandaise sous la neige et pouvoir observer les aurores boréales en Norvège. Mais on peut se garder cet objectif pour un prochain voyage ! ^^

Notre dernier critère de voyage a été notre date de départ. Comme l’aménagement, et surtout l’homologation nous ont pris du temps, ça a repoussé le grand départ à début décembre ce qui nous a donné le sens de notre tour d’Europe. Nous commencerons donc par nous diriger vers les pays du sud pour les visiter en hiver, avant de remonter l’Europe au printemps pour atteindre les pays nordiques en été et enfin redescendre vers le reste des pays du sud en Automne et pouvoir passer les fêtes de fin d’années 2020 avec nos familles.

Voici donc notre itinéraire prévu de tour d’Europe pour cette année 2020 :




Prise d’information sur les législations de chaque pays et des points d’intérêt


Pour finir les préparatifs, une fois l’itinéraire établi, nous nous sommes renseignés sur les législations de chaque pays que nous allions visiter pour être en règle et ne pas être pris au dépourvu en cas de contrôle de police ou de passage de frontière. En effet, chaque pays a ses propres normes en termes de sécurité routière, de camping sauvage, d’utilisation d’un drone, etc, …


Il était important pour nous d’être au courant de chacun de ces détails avant notre départ pour respecter les règles en vigueurs. Nous voulions aussi savoir quelle était la monnaie dans chaque pays, si notre forfait de téléphone était valable ou encore si la carte verte de notre assurance auto nous assurait bien dans ces pays.


Pour ça, nous nous somme créés une fiche pour chaque pays, rassemblant toute ces informations et nous les avons classés dans un porte-vue. Nous avons placé ce document dans la boite à gant, dans la cabine près du poste de conduite pour l’avoir toujours avec nous.




Voilà comment nous avons préparé notre voyage avant le fameux jour J : Le 2 décembre 2019.


C’est parti pour l’aventure !!!



3 vues0 commentaire